Estudios Geológicos, Vol 66, No 2 (2010)

Apport de la gravimétrie à l’étude de la structure du bassin du Haouz (Maroc)


https://doi.org/10.3989/egeol.40051.082

N. El Goumi
Laboratoire de Géoressources, Département des Sciences de la Terre, Faculté des Sciences et Techniques, Marrakech, Marruecos

M. Jaffal
Laboratoire de Géoressources, Département des Sciences de la Terre, Faculté des Sciences et Techniques, Marrakech, Marruecos

A. Kchikach
Laboratoire de Géoressources, Département des Sciences de la Terre, Faculté des Sciences et Techniques, Marrakech, Marruecos

A. Manar
Ministère de l’Energie et des Mines, Rabat, Marruecos

Resumen


[fr] La présente étude a pour objectif d’améliorer la connaissance de la structure du bassin du Haouz en se basant sur l’analyse des données gravimétriques. Dans un premier temps, une carte des anomalies résiduelle a été calculée à partir de la carte de l’anomalie de Bouguer, fortement affectée par un gradient régional. La carte calculée fournit des informations sur la variation de la densité du sous-sol, expliquée principalement par des ondulations du toit du socle paléozoïque sous la couverture sédimentaire. Toutefois, afin d’exploiter davantage cette carte, celle-ci a été analysée à l’aide d’une méthode qui permet de mettre en évidence les différentes structures géologiques, en combinant le calcul du gradient horizontal et du prolongement vers le haut. Les résultats obtenus ont permis d’établir une carte structurale du bassin du Haouz qui confirme l’existence de structures déjà reconnues ou supposées par les études géologiques classiques en précisant leur tracés et pendages, et met en évidence de nouveaux accidents, restés au contraire inconnus jusqu’à nos jours. Cette carte montre que le système de failles responsable de la structuration du bassin du Haouz est organisé selon deux familles de directions NE-SW et NW-SE.

Palabras clave


gravimetría; análisis de contactos; estructura; Marruecos; Gravimétrie; analyse des contacts; structure; Haouz; Marrakech; Maroc

Texto completo:


PDF

Referencias


Ambroggi, R. & Thuille, G. (1952). Haouz de Marrakech. In, Hydrogéologie du Maroc. Notes et mémoires du Service Géologique du Maroc, 97 pp.

Archibald, N.; Gow, P. & Bochetti, F. (1999). Multiscale edge analysis of potential field data. Exploration Geophysics, 30: 38–44. doi:10.1071/EG999038

Bamoumen, H. (1988). Les déformations superposées contemporaines de la mise en place des nappes gravitaires des Jebilets Orientales (Maroc). Thèse de 3ème cycle, Université de Marrakech, 189 pp.

Blakely, R.J. & Simpson, R.W. (1986). Approximating edges of sources bodies from magnetic or gravity anomalies. Geophysics, 51: 1494–1498. doi:10.1190/1.1442197

Boukhari, K. (2008) La plaine de mejjate et sa bordure occidentale: actualisation des connaissances hydrogéologiques et vision prospective de la mobilisation des ressources en eau. Thèse de doctorat, Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc, 159 pp.

Boukhari, K.; Er-Rouane, S.; Jaffal, M.; Gouzrou, A.; Enanaa, N. (2008). Caractérisation de la structure du bassin de Mejjate (Haouz occidental, Maroc): Implications hydrogéologiques. Africa Geoscience Review, 15: 33-40.

Boummane, M. H. (1987). Les déformations hercyniennes superposés dans le Sud de la Méséta marocaine l’exemple des séries paléozoïques du Horst de Guemassa (Haouz de Marrakech). Thèse de 3ème cycle, Université de Marrakech, 212 pp.

Boummane, M.H.; Olivier, Ph. (2007). The Oulad Ouaslam Variscan granitic pluton (Jebilets Massif, Southwestern Moroccan Meseta): A forcibly emplaced laccolithic intrusion characterized by its magnetic and magmatic fabrics. Journal of African Earth Sciences, 47: 49-61. doi:10.1016/j.jafrearsci.2006.10.004

Direction de l’hydraulique. (1980). Notice explicative de la carte hydrogéologique de la plaine du Haouz (Maroc occidental) au 1/200.000. Notes et mémoires du service géologique du Maroc, Rabat, 284, 58 pp.

Draper N. R.; Smith H., (1998). Applied Regression Analysis (3rd edition), New York: Wiley-Interscience, 706 pp.

El Harti, A.; Bannari, A.; Bachaoui, E.; Aarab, E.; Girouard, G. & El Ghmari, A. (2004). Synergie entre la télédétection multispectrale et les données de terrain pour la conception d’un nouveau modèle géodynamique d’ouverture du bassin paléozoïque des Jebilet centrales (Maroc). Compte Rendus Geoscience, 336: 1311–1320. doi:10.1016/j.crte.2004.07.003

Essaifi, A.; Potrel, A.; Capdevila, R. & Lagarde J.-L. (2003). Datation U–Pb: âge de mise en place du magmatisme bimodal des Jebilet centrales (chaîne Varisque, Maroc). Implications géodynamiques. Compte Rendus Geoscience, 335: 193–203. doi:10.1016/S1631-0713(03)00030-0

Everaerts, M. & Mansy, J.-L. (2001). Le filtrage des anomalies gravimétriques, une clé pour la compréhension des structures tectoniques du Boulonnais et de l’Artois (France). Bulletin de la Société Géologique de France, 172, 3: 267–274. doi:10.2113/172.3.267

Felenc, J.; Alji, M.; Bellot, A.; Fournier, M. & Hmeurras, M. (1985). Découverte d’un amas sulfuré caché à pyrrhotite et métaux de base à Hajar (Massif des Guemassa, Maroc). Chronique de Recherche Minière, 478: 61-66.

Ferrandini J. & Le Marrec A. (1982). La couverture jurassique à paléogène du Haut Atlas de Marrakech est allochtone dans la « zone des cuvettes » d’Aït Ourir (Maroc). Comptes Rendus de l’Académie des Sciences, 295, II: 813-816.

Hibti, M. (2001). Les amas sulfurés des Guemassa et des Jebilets (Méséta sud-occidentale Maroc): témoins de l’hydrothermalisme précoce dans le bassin mésétien. Thèse d’Etat, Université de Marrakech, 317 pp.

Le Corre, C.; Saquaque, A. (1987). Comportement d'un système pluton-encaissant dans un champ de déformation régional: le granite du Bramram (Jebilet, Maroc hercynien). Bulletin de la Société Géologique de France, (8), t. III, n° 4: 665-673.

Leblanc, M. (1993). Amas sulfuré formé par injection de sills dans des sédiments: exemple de Hajar (Marrakech, Maroc). Compte Rendus de l’Académie des Sciences, Paris, 316, II: 499-504.

Ouadjou, A. (1997). Pétrographie, géochimie et structure des roches magmatiques anté-schisteuses des massifs hercyniens des Guemassa et Souktana. Thèse de 3ème cycle, Université de Marrakech, 236 pp.

Ouakib, K. (1988). Reconnaissance géologique, géochimique et géophysique du massif paléozoïque des Guemassa (Haouz de Marrakech - Maroc). Mémoire du Diplôme d’Etudes Spécialisées en Géosciences, Université d’Orléans, 125 pp.

Razoki, B. (2001). Mise en place d’un système de gestion de base de données pour la gestion des ressources en eaux souterraines de la plaine du Haouz (Meseta occidentale, Maroc). Thèse de doctorat, Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc, 166 pp.

Soulaimani, A. (1991). L’évolution structurale des massifs hercyniens du Haouz de Marrakech: Guemassa- N’fis (Maroc). Thèse de troisième cycle, Université de Marrakech, 139 pp.




Copyright (c) 2010 Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC)

Licencia de Creative Commons
Esta obra está bajo una licencia de Creative Commons Reconocimiento 4.0 Internacional.


Contacte con la revista estudios.geologicos@igeo.ucm-csic.es

Soporte técnico soporte.tecnico.revistas@csic.es