Estudios Geológicos, Vol 60, No 3-6 (2004)

Les monticules micritiques sinemuriens sur la transversale de Midelt-Errachidia (Haut Atlas Central, Maroc)


https://doi.org/10.3989/egeol.04603-687

D. Chafiki
Département de Géologie, Faculté des Sciences et Techniques Guéliz, Université Cadi Ayyad., Marruecos

J. Canérot
Laboratoire de Dynamique des Bassins sédimentaires, EA 3029, Université Paul Sabatier., Francia

A. Souhel
Département de Géologie, Faculté des Sciences, Université Chouaib Doukkali., Marruecos

K. Taj Eddine
Département de Géologie, Faculté des Sciences Semlalia, Université Cadi Ayyad., Marruecos

Resumen


Le Lías du Haut Atlas central marocain présente diverses"bioconstructions carbonatées de type Mud-mound bien développées au passage Sinémurien inférieur- Sinémurien supérieur au Sud de Midelt. Ces structures évoluent très localement, a Foum Tillicht, dans tout l’intervalle Sinémurien supérieur. Elles présentent des formes et des tailles respectivement simples et réduites a la base de la série et deviennent complexes et de grande dimension au sommet. Leurs caractéristiques sédimentologiques et paléontologiques montrent qu’il s’agit de constructions a microbolites et a spongiaires développées dans un milieu marin ouvert et profond, dans la zone subphotique, a la partie inférieure de la zone d’action des vagues de tempête. L’apparition et le grand développement des bioconstructions boueuses sinémuriennes sont associés a un changement de la morphologie du fond marin induit par la phase majeure de dislocation de la plateforme au passage Sinémurien inférieur-Sinémurien supérieur. L’augmentation verticale de leur taille indiquerait un accroissement de la subsidence et du taux de sédimentation carbonatée, en relation avec l’augmentation de l’intensité de la fracturation. La disparition de ces monticules, au passage Sinémurien-Carixien, est due a un envasement par des sédiments hémipélagiques de bassin consécutif h un approfondissement du milieu. Cet exemple haut atlasique se révèle ainsi comparable aux modèles récemment proposés pour expliquer le développement des mud-mounds connus en Afrique du Nord, en Europe occidentale et en Amérique du Nord.

Palabras clave


Mud-mounds;stratigraphie;géométrie;sédimentologie;géodynamique;Sinémurien;Haut Atlas central (Maroc)

Texto completo:


PDF


Copyright (c) 2004 Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC)

Licencia de Creative Commons
Esta obra está bajo una licencia de Creative Commons Reconocimiento 4.0 Internacional.


Contacte con la revista estudios.geologicos@igeo.ucm-csic.es

Soporte técnico soporte.tecnico.revistas@csic.es